W3Québec – Un nouveau souffle

Ce billet a été initialement rédigé sur le défunt blogue À la base 2
Logo de l'organisation W3Québec

Il y de ça maintenant presque 3 ans, faisant un peu de web, je découvrais les normes (recommandations) du W3C. Trouvant le principe très intéressant, j’ai tenté d’en savoir plus à ce sujet. Après plusieurs recherches et lectures, je suis tombé par hasard sur un organisme qui promouvait les normes et bonnes pratiques Web au Québec, soit le W3Québec.

Je me suis donc rapidement intéressé à cet organisme. J’avais le goût d’aller au combat, d’informer le monde et contrer cet exécrable navigateur qu’est Internet Explorer. Pour moi, c’était l’ennemi à abattre, car Firefox respectait les normes et l’équivalent de Microsoft n’en faisait rien. Il devenait donc difficile de développer des applications ou sites web compatibles et selon les standards proposés. Je m’inscris donc comme membre et j’allais alors assister à 1-2 réunions tout en suivant la liste des membres, question de voir ce que je pouvais offrir, mais ce que l’organisme pouvait aussi m’offrir. Ca fait égocentrique dit comme ça, mais il y a toujours du bon à retirer de chaque chose dans la vie, alors pourquoi le laisser passer!

Après quelque temps, voyant tous ces gens en action, je ne voyais pas les résultats de tous ces efforts. Croyez moi, de ce que j’ai vu, il en avait des efforts de mis dans l’organisation, sauf que selon ma perception, les efforts étaient surtout mis dans l’accessibilité. C’est une noble cause que j’essaie de respecter dans mes divers projets personnels, mais ce qui m’intéressait était les normes proprement dites. Après 1 an, j’ai donc laissé ma carte de membre. Pourquoi me demanderez-vous? Simplement, car je n’y voyais plus d’intérêt pour moi. Puis je tiens à le redire, le monde ayant tendance à trop prendre les opinions des autres à un niveau personnel, ce n’est en rien dû au conseil d’administration ou aux membres, c’était strictement une vision personnelle!

Il y a un peu plus de 2 mois, voyant le regain d’énergie qu’avait l’organisation par rapport à la refonte du site web de l’organisme, j’ai voulu venir jeter un coup d’oeil à nouveau. J’ai donc repris ma carte de membre et j’ai assisté à une réunion d’un soir de Mars. Tous des nouveaux visages ou presque. J’ai eu le plaisir de rencontrer Benoit Piette, qui est maintenant président, Samuel Lavoie, Mathieu Chartier, Samuel Sirois et d’autres, dont les noms m’échappent. J’ai vu ce soir-là, malgré le peu de personnes présentes, une nouvelle énergie. Il y a toujours un regain d’énergie lors de nouveaux arrivés ou de nouvelles personnes en poste, mais j’ai eu comme un pressentiment positif. On veut redéfinir l’organisme pour mettre les lignes directrices plus claires et surtout focaliser sur le but premier de cet OSBL, soit promouvoir les normes (l’accessibilité étant très bien servie par d’autres organismes maintenant). C’est ce genre de questionnements et de vigueur qui me motive à assister et participer à des organismes en TI.

Peut-être que le W3QC allait agir dans les directions ou je me sentirais à l’aise de participer? Chose sûre, comme vous voyez la fréquence de mes billets présentement, je n’ai plus le temps que j’avais pour m’impliquer, mais croyez-moi, je ne reste pas loin à surveiller ce qui ce passe!

__________

Source de l’image: W3Québec

Share the love

Twitter Facebook LinkedIn Google Plus

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *