L’importance du réseautage

Ce billet a été initialement rédigé sur le défunt blogue À la base 2

Vous cherchez un nouveau contrat? Vous cherchez un emploi? Vous avez besoin de X, Y ou Z? Ce n’est plus le temps de commencer à réseauter, il fallait le faire avant. Maintenant vous être possiblement pressé, vous vous y prendrez peut-être plus maladroitement, vous voudrez peut-être trop vendre vos services… Voici donc quelques conseils basés sur mon humble expérience de réseauter:

faite en une fois par mois

Je n’ai pas le temps d’aller à toutes ces rencontres de professionnels, c’est 5 à 7 ou ces conférences, me direz-vous, que faire? Mettez-vous une période de temps comme une fois par mois. C’est donc généralement un soir de 5 heures a peut-être 9 heures, si la soirée va bien, par mois à consacrer au réseautage. Quatre heures de votre vie qui vous permettra de rencontrer plusieurs personnes intéressantes. Qui sait qui vous rencontrerez: un futur employeur, un prospect, un futur client, une connaissance qui aura une personne dans son réseau qui aura besoin de vos services? Dites-vous que si votre réseau peut vous aider, il peut rarement vous nuire, sauf si vous courrez après le trouble bien sûr!

Faites-le avec des personnes différentes

Vous réseauter souvent, mais toujours avec le même groupe qui se renouvelle peu ? Vous aurez vite fait de faire le tour! Sortez un peu de votre zone de confort, essayez de nouveaux regroupements, un nouveau cercle d’affaire qui sort du vôtre. Dépendant de votre offre de service, vous pourrez trouver un client en chaque personne que vous rencontrez, mais il n’y a pas que ça. Vous pourrez aussi y découvrir de potentiel partenaire ou des personnes qui deviendront vos ami(e)s. Plus vous diversifiez vos soirées ou journée de rencontre, plus votre réseau à des chances d’être grand et diversifié.

Mettez-vous un but pour chaque rencontre

Ce but peut être le même pour chaque rencontre. Ne mettez pas le but de vendre vos services ou votre produit, le monde n’aime pas ça. Croyez-moi que je ne vends jamais et je ne suis pas une machine distributrice automatique de carte d’affaires et on fait tout de même appel à mes services. Vous êtes là pour rencontrer du monde point. Si on vous demande plus d’information sur ce que vous faites après en avoir glissé mot, parfait, partez la machine. Ici je parle en terme de nombre de nouvelles personnes à rencontrer. Vous n’êtes pas une machine sociale comme moi (j’adore les gens, je ne suis pas gêné et je parle beaucoup, des fois trop) ? Pas grave, mettez-vous comme défi de discuter avec une, oui une seule personne, que vous ne connaissez pas. Avec le temps et l’expérience, vous pourrez augmenter le nombre, mais d’ici là, dites-vous que c’est une personne de plus dans votre réseau que si vous n’aviez rien fait.

Faites-le en ligne et hors-ligne

Il ne suffit pas que de connaître la personne après un 5 à 7, gardez contact. Que ce soit par échange de carte d’affaires, par un bump avec votre téléphone intelligent ou par l’ajout sur votre compte LinkedIn, gardez contact. Vous n’avez pas besoin d’un peintre dans votre réseau, car vous venez de peinturer? Que cela ne tienne, on ne sait jamais. Peut-être en aurez-vous besoin sous peu? Sinon, un ami vous demandera peut-être si vous en connaissez un et vous serez apte à l’aider. En plus cela solidifiera votre relation avec le peintre en question pour lui avoir fourni un contrat. Je parlais surtout de réseautage en personne, mais faite le aussi en ligne: par Twitter, par LinkedIn, par Facebook… Un réseau en ligne n’en est pas moins fort ou intéressant pour autant.

Rien de plus simple et pour moi, c’est une des choses les plus importantes! De votre côté, réseauter vous régulièrement? Quels sont les endroits ou événements auxquels vous participez? Pensez-vous que ça soit si important que je le dise?

Source de l’image : http://www.vicsport.asn.au/

Share the love

Twitter Facebook LinkedIn Google Plus

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *