Les Follow Friday, un concept qui perd de sa valeur

Ce billet a été initialement rédigé sur le défunt blogue À la base 2

Je pense qu’il y a trois problèmes à la base:

  1. Dans 99% des cas, il n’y a aucune raison pourquoi, on me suggère de suivre quelqu’un dans un “Follow Friday”. Ce n’est souvent qu’une liste de nom dénudé d’informations. Je pense qu’il serait bien de mettre une note sur le pourquoi je devrais suivre telle ou telle personne, exemple, “#FF pour @laurentlasalle qui chiale pas mal, mais est une ressource inestimable de bonne musique”.
  2. Twitter est une source d’information très volatile: si je ne suis pas devant l’ordinateur lorsque quelqu’un fait un “Follow Friday”, il y a peu de chance que je le vois plus tard.
  3. Les outils de “Follow Friday” automatique, malgré le fait que je ne sache pas sur quoi ils se basent, enlève encore plus l’aspect personnel de la chose. Pourquoi me proposes-tu? Car je suis drôle, car je publie de bonnes nouvelles, car je suis une bonne référence dans tel ou tel truc…. non, parce qu’un outil a fait des calculs du genre tu as plus interagi avec moi durant la semaine!

Il y a un peu plus d’un mois, j’ai reçu un “Follow Friday” qui sortait de l’ordinaire provenant de François Bernard. En effet, il a fait un billet expliquant plus longuement pourquoi il conseillait à son monde sur Twitter de me suivre. D’un seul coup, il venait de régler les petits problèmes que je voyais dans cette pratique qui peut être très intéressante si bien exécutés. Je me propose donc de lui voler son concept et d’essayer de faire un “Follow Friday” sous forme de billet pour les vendredis à venir. J’en profite donc pour ajouter la section “Follow Friday” où vous pourrez voir en un seul coup tous ceux et celles que j’aurais proposés.

Et vous, pensez-vous que ce concept est bon? Faites-vous des “Follow Friday”? Pensez-vous qu’il manque un petit quelque chose à cette pratique comme je le mentionne ci-haut?

Source de l’image : http://techchunks.com

Share the love

Twitter Facebook LinkedIn Google Plus

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *