Vous représentez une entreprise, ne l’oubliez pas

Ce billet a été initialement rédigé sur le défunt blogue À la base 2

La semaine passée, et ça risque d’arriver souvent en 2011 avec mon nouveau statut de travailleur mobileLa morale de cette histoire? Mon premier réflexe a été de tweeter ceci: ¨Déménagement La Capitale vient de se faire barrer de ma liste: viens de voir un de leur dude avoir la rage au volant en poussant qqn!!¨. Peu importe ce que l’un ou l’autre avait dit, peu importe la raison pour laquelle le conducteur de la camionnette bloquait un côté de la route (on a vu après qu’il attendait que la voiture qui partait libère un espace de stationnement), cette violence n’avait pas lieu d’être. L’entreprise compte peut-être 300 excellents employés et offre possiblement un service numéro un, mais il a suffi d’un seul type pour entacher leur réputation à mes yeux. Résultat? Je pensais faire affaire avec eux lors d’un éventuel prochain déménagement, mais il est clair qu’après ceci, je n’opterais jamais pour leur service et pire, je risque de relater ce fait lorsque du monde me parleront d’eux. J’exagère? Je ne pense pas, pour moi ce sont des actes inacceptables peu importe de qui cela provient et cette fois-ci, c’est l’entreprise qui en mange un coup.

Souvent en entreprise on oublie que nos actes touchent notre employeur. Que nous soyons une personnalité publique de celle-ci ou une personne qui ne verra peut-être jamais un potentiel client en personne, ce que nous faisons en ligne et hors-ligne a inévitablement un effet sur la perception de l’entreprise. On dit souvent que l’on est ce que l’on mange, je pense qu’une entreprise est la somme de ses employés!

Source de l’image : http://www.flash24.ca

Share the love

Twitter Facebook LinkedIn Google Plus

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *